Défaite des chouchous en finale du Challenge européen : Biarritz 21 - Toulon 18

On aurait pu les compter, sans doute y en aurait-il eu plus de 36 !

36 chandelles, expression signifiant l'étourdissement suite à un choc (mais qui là ne serait pas physique...pour les joueurs peut-être que si..finalement...) ou à l'annonce d'une nouvelle bouleversante ! Ils ont perdu le match ! Mais auraient-ils pu le gagner ? Et quand bien même la victoire aurait été là, au bout de ces 80 minutes stériles, elle n'en aurait pas été belle ! Bien sûr certains diront qu'il n'y a que le résultat qui compte, d'autres qu'il faut aussi la manière...je me range de ce côté là !

Je suis déçue ! Il y a un si grand précipice entre les attentes que nous pouvons avoir les supporters et ce qui se joue sur le terrain !

Je suis déçue !  Déçue de ne pas comprendre encore une fois, pourquoi si peu de temps de jeu ?

Je suis déçue ! Déçue de douter que cette équipe puisse battre n'importe quelle équipe !

Je suis déçue ! Déçue dans l'attente de la sanction qui va certainement être infligée à Carl Hayman...à un très mauvais moment...

Je suis déçue ! Déçue en colère, déçue triste !

Mais parce que j'ai un bobo voisin très sympatoche et très joueur, il a fleuri mon jardin dans la nuit....pour me consoler, et ne pas oublier que la semaine prochaine, on remet ça...sans la chute !!

Challenge

« Trop espérer, c'est se préparer des déceptions. » Alice Parizeau